de 1959 à 1989

 
 

1959, Le Dimanche 22 Mars, un groupe de 25 afficionas avec à sa tête Francis CHAINE se réunirent au Bar des Arènes pour remettre en activité le club Taurin des PALUDS de NOVES.
Avant cette réunion, La première idée est de créer une nouvelle société, car toutes les démarches faites auprès de personnes susceptibles de fournir quelques renseignements sont restées vaines.
A ce jour, nous savons que le Club a été créé en 1931 et que la sous-préfecture d’Arles doit nous faire parvenir les Statuts. En outre, M CHAUVET Léopold, ancien trésorier détient environ 40 000 Frs provenant du reliquat de la caisse du club avant sa mise en sommeil en 1949. Devant cet état de fait, il ne sera pas créé de nouvelle société, les membres présents décident de fixer les cotisations, à savoir : 300 Frs (valeur 490 € en 2014) pour les membres honoraires et à 500 Frs pour les membres actifs.
Les participants à cette première réunion sont : René AJOUC, Emile & Henry SALADIN, Albert PECOUT, Marius RICARD, René FERRIER, Aimé GRET, Gabriel CLEMENT, Francis & Andrée CHAINE, Régis PAULEAU, Fernand GENIS, Robert BEZERT, Yves GRET, Auguste FAUQUE, Marcelin ALAZAIS, Marius TRIADON, Aimé RAFFIN, Jean DELCORSO, Justin LAUGIER, Joseph BACCI, Joseph CALAIS, René GRET, Guy FILLIOL, Emile PAULEAU.
Le bureau est formé de la façon suivante.

Président d’Honneur : René AJOUC.
Président : Francis CHAINE.
Vice-Président : Joseph CALAIS   Marius RICARD.
Trésorier : Albert PECOUT.
Secrétaire : Justin LAUGIER. René FERRIER.
Commissaires : Emile SALADIN, Aimé GRET, René GRET, Fernand GENIS.

Pour cette première année, 6 courses seront organisées (26 Avril, 7 Juin, 14 Juillet, 14 15 16 Aout & 5 Octobre) avec les manades BLATIERE, DURAND, LAFONT, RAYNAUD, LAURENT. Il faudra ajouter l’organisation de la fête du club taurin les 6 & 7 juin avec vaches et bal payant le 7 en matinée et soirée.
Il est convenu que les attributs levés par les raseteurs seraient payés après la course, mais si problèmes, le règlement des attributs se fera à la rentrée de chaque taureau par le trésorier, en outre les engagements des raseteurs se règleront sous enveloppe pour ne pas créer d’incidents.
Après la course du 26 Avril les pertes sont très importantes : le président Francis CHAINE demande quelles sont les dispositions à prendre en vue de l’organisation de futurs spectacles. A l’unanimité le bureau décide de continuer et si de nouvelles pertes se renouvellent au cours des prochaines courses, elles seront remboursées intégralement par les membres du conseil afin de renflouer les caisses.
En cette année 1959 le club compte 81 membres 
Liens   et 7000 Frs de dons divers.

Gobelet de Jean LAFONT sur André SOLER le 16 Aout 1959
Paluds soler 1959
 

 

Françis CHAINE & Emile SALADIN
Saladin francis 800x450 1

1960, Après cette première année le bilan est tiré et il est décidé de continuer, mais d’organiser moins de courses car 4 courses sur 6 ont été déficitaires et seules seront conservées le 14 juillet, la fête votive du 15 aout et la fête des vendanges.
Suite aux tragiques sinistres du Var (Rupture du barrage de Malpasset) la société versera 10 000 frs.
Une carte d’entrée gratuite annuelle pour les courses sera remise à chaque membre.
Il sera décidé de verser à M SIVIERI André, propriétaire du Bar des Arènes, la somme annuelle de 100 Nouveaux Francs pour l’entretien des Arènes.
Un compte sera ouvert au Crédit Agricole.
Suite au décès de M Irénée PELEGRIN, membre fondateur en 1931 une délégation avec gerbe se rendra à ses obsèques.
En cette année 1960 le club compte 93  membres.
Liens
Le bureau du Club Taurin en 1960.

Menbres du club taurin en 1963

 

1961, La caisse du Club taurin laisse ressortir un solde de 442 NF, mais la situation est moins florissante qu’en 1959.Pour renflouer la caisse nous organiserons une loterie avec comme lot un Veau.
A l’occasion du grand prix cycliste organisé par l’Union Sportive Palunaise il leur sera fait un don de 70 NF.

Parallèlement à ces courses, le Club organise de mémorables soirées avec El GALLO, des vedettes de variétés (Gloria LASSO) et des combats de catch (L’ange Blanc).
Un loto sera organisé le jour de Noel.
Il est décidé que chaque année, à l'occasion de l’assemblée générale, une quête sera faite et l’argent récolté sera envoyé au soldat sous les drapeaux membre du Club Taurin.

1962, L’année se déroule sans incident mais l’absence de nombreux membres aux réunions est préjudiciable ; le bilan financier est encourageant mais néan26 mai 1963moins les moyens dont nous disposons sont insuffisants et encore une fois nous devrons improviser pour l’établissement des programmes, en conséquence seules quelques dates seront prévues : 1 mai, 3 juin, 14 juillet, 12 aout, 15 aout. Une ferrade sera organisée.
Nous décidons d’un rapprochement amical et taurin avec Le Club Taurin de St CHRISTOL, ses membres étant présent à toutes nos manifestations.

1963, Le Club Taurin adhère à la Fédération, et nous participons à la souscription pour l’érection de la statue du CLAIRON à Beaucaire
. Jean Pierre GAILLARDET nouveau trésorier mais trop souvent absent sera remplacé par Yvon REYNAUD.
L’année précédente, nous avions organisé une loterie avec un veau comme lot et devant le succès financier, nous rééditerons l’opération pour la fête votive. Il est en projet d’acquérir un drapeau emblème du Club Taurin.
M.SIVIERI propriétaire des arènes voudrait les améliorer, il nous demande donc une participation financière ou de lui verser les arriérés de loyers des années précédentes, la demande est acceptée et les loyers en retard seront honorés.
Nous décidons d’organiser la fête du Club Taurin le 26 Mai avec course de la manade Arc en Ciel le dimanche et bal avec l’orchestre « Les Dragons ».Nous décidons de créer une compétition de taureaux et vaches emboulés pour les raseteurs amateurs sous le nom de « Chalenge du jeune raseteurs ».
La ferrade se fera à la manade CHAUVET-CHAPELLE. Un gros problème se profile pour notre société, suite à un différend entre la municipalité et Mr SIEVERI qui refuse, en matière de représailles de mettre à disposition les arènes lors des fêtes officielles de la municipalité.
Après quelques échanges et jours de réflexions, M SIVIERI enlève son veto afin de ne pas gêner le Club Taurin qui n'est pas impliqué dans ce différent.Cette année encore des films ont étés réalisés lors des ferrades et autres manifestations, la question est de savoir à qui appartiennent
ces films,
il en résulte que payés par la société, ses films ne peuvent être que la propriété du Club, à charge à un membre de la commission d’en assurer la garde et la conservation, en l’occurrence le président.
Cette année sera excédentaire grâce au succès des courses de taureaux emboulés.
M Paul FABRE est élu secrétaire. Trois nouveaux membres nous rejoignent, à savoir : Aimé RAFFIN, Pierre ROSTAGNO et Gérard FAUQUE.

1964, Suite à la très bonne saison précédente, nous démarrons l’année avec d’importants projets, le premier sera l’achat d’une sonorisation.Devant le succès du 1 er « Grand prix des jeunes raseteurs », nous avons l’intention de poursuivre cette compétition et essayer de la rendre plus importante en sollicitant les commerçants locaux et en la nommant « Trophée des commerçants ». Elle ne serait réservée qu’aux taureaux jeunes.
Changement au Bar des Arènes, M SIEVIERI a vendu son fonds de commerce à M et Mme DAUMAS, ces derniers nous demande d’organiser des courses de vachettes en nocturne en partenariat avec le Club Taurin (Frais d’organisation et recettes seraient partagés) les membres sont d’accord.
Suite au départ de M SIEVIERI, le poste de speaker est vacant. M. Yvon REYNAUD et Gérard FAUQUE rempliront en alternance cette fonction.
La ferrade aura lieu le 11 juin à la Manade Jean LAFONT.
Des places numérotées seront mises à la vente pour la fête votive.
Une deuxième ferrade aura lieu le 23 aout à la Manade FABRE MAILHAN.
La finale du Trophée des commerçants et une Aïoli seront organisées en septembre.
Le bureau du club Taurin envisage d’allouer une somme à M DAUMAS pour le dédommager des frais d’entretien des Arènes.
Emile SALADIN ne pouvant plus fournir son moteur d’arrosage, M René AJOUC président d’Honneur offre une pompe électrique.
La commission du Club Taurin aimerai proposer les PALUDS pour organiser en 1966 le Congres des Fédérations Taurines.

1965, M et Mme DAUMAS, propriétaires des arènes, mettent gratuitement celles-ci à la disposition du Club qui s’engage à les entretenir et à les améliorer s’il y a lieu.
M Joseph CALLET démissionnaire du poste de Vice-président est remplacé par M Gérard FAUQUE.
Des cartes d’invitations annuelles seront données aux Présidents des sociétés locales, maire et adjoint spécial, présidents des clubs taurins voisins et à certaines personnes œuvrant à l’avantage du club.
Cinq courses en pointes seront organisées, dont la coupe des chroniqueurs taurins le 30 mai. Viendront s'ajouter plusieurs courses pour le trophée des commerçants une ferrade et un aïoli pour la fête du club.
Au congrès de VAUVERT, le Club Taurin est officiellement candidat à l’organisation du Congrès des fédérations taurines de France en 1966.

1966, Le 27 Mars sera une journée mémorable avec l’organisation par un petit Club du congrés taurin.1966 congres federal 1
Une lourde tâche de préparation, invitations diverses, course de taureaux, réception des officiels, parking, service d’ordre, banquet etc…
Trois manades participerons à la course (Fabre Mailhan, Tardieu Espelly, Chauvet Chapelle) et c’est une première elle sera payante (jusqu’alors la course du congrès était gratuite).
Il en résulte que cette organisation qui, à première vue, paraissait quelque peu prétentieuse au vu de la modeste importance de notre village, s’est en définitive avérée un triomphe, cette réussite parfaite a pu être obtenue grâce à la collaboration totale et généreuse de la population.
En plus de la course du congrès, quatre autres courses en pointes sont prévues pour le 14 juillet et la fête votive, auxquelles s’ajoutent les courses de taureaux emboulés comptant pour le trophée des commerçants, ferrade chez Jean LAFONT, l’aïoli et le loto de Noel.
Le bilan financier s’avère satisfaisant malgré les frais engagés pour l’organisation du congrès, cette année encore se sont les courses du trophée des commerçants qui s’avèrent les plus rentables.
Trois nouveaux membres nous rejoignent au bureau du Club : M. Marius TRIADON, M. Georges GONFOND, M. Pierre CHAIX.                                                                                                                                               

1967, Cette année verra la suppression du Bal qui est très largement déficitaire pour la fête du Club,
il sera remplacé par un repas réser
Arenes des paluds en 1966vé aux membres du club et à leurs proches.
Les amis de St CHRISTOL venant de plus en plus nombreux pour le 15 Aout, il est décidé de leurs offrir l’entrée aux arènes, les primes qu’ils nous donnent étant supérieures au montant des entrées et avec l’ambiance en plus.
Il est décidé d’ouvrir un compte à la Caisse d’Epargne et de Prévoyance de Noves pour faciliter les mouvements de fonds utiles au fonctionnement du club.
Le bilan des manifestations pour cette temporada est très important, 16 courses de taureaux ou vachettes, un banquet, une ferrade et un aïoli, une conférence de Marcel MAILHAN et un loto le 20 décembre.
L’année sera encore positive autant par le nombre des manifestations que financièrement et montre la vitalité de notre société.
Pour la première fois, à l’initiative du club Taurin, le LOTO s’est déroulé en duplex entre le Bar des Arènes et le Café du Siècle, le résultat a été excellent.
M. René GRET et Pierre ROSTAGNO étant démissionnaires, M. Gismonde BONACA et Louis Pierre FABRE rejoigne le Bureau du Club Taurin.

 

Ferrade Chez Jean LAFONT en 1966

Ferade j lafont 1968

Trophée des commerçant 1967

Trophee commercant 1967

Remise des prix trophée 1967

Trophee des commercant 1967

1968, Le Club Taurin décide d’adhérer au Comité du Trident d’Or, cette association dirigée par des personnes compétentes et ayant une profonde aficion ne peut que nous amener des avantages.
Un ancien raseteur, M Sanchez sera contacté pour conseiller les jeunes raseteurs lors des courses de taureaux emboulés comptant pour le trophée des commerçants.
La fête du Club est fixée au dimanche 23 juin, cette année marquant les 10 ans du renouveau du Club Taurin, la commission décide de prévoir un programme beaucoup plus conséquent : messe en plein air dans les Arènes avec gardians et provençales, défilé des gardians, Apéritif concert avec l’orchestre Paul ALAIN, l’après-midi jeux de gardians, danses provençales course de taureaux emboulés, Caballero, Banquet et Bal avec Paul ALAIN.
A cette occasion le Club Taurin décide d’élire sa reine, Mireille NOIR est désigné, Simone LAFORET et Mireille REY seront les demoiselles d’honneur.
Le comité des fêtes de VERQUIERES désire organiser, sous l’égide du Club Taurin, une course de taureaux dans nos arènes à l’occasion de sa fête votive, c’est avec grand plaisir que la commission y est favorable.
La finale du trophée des commerçants aura lieu le 20 Octobre.
En hommage à M. Fernand GENIS membre de la commission et administrateur dévoué, décédé en cours de saison, nous décidons de laisser sa place vacante pour l’année en cours.
En raison des dépenses engagées pour la réfection du toril et du déficit enregistré par suite du mauvais temps lors de la fête du club le résultat financier se trouve « nettement déficitaire » : il en résulte que devant les difficultés actuelles une politique de sagesse dans l’organisation s’impose.


1969, La réunion plénière du comité du trident d’or sera organisée aux Paluds le 9 Février.
Le trophée des commerçants qui perd peu à peu de son attrait sera mis en sommeil cette année, en contrepartie nous organiserons le 22 juin la coupe révélation du Trident D’or avec 6 manades.
Quatre courses seulement sont prévues, une ferrade chez Tardieu Espelly et le Loto.
Cette année, un car sera mis à disposition pour se rendre chez nos amis de St CHRISTOL à l’occasion de leur fête annuelle.
Deux administrateurs, M. Marius RICARD et M Fernand GENIS sont décédés, deux autres ont démissionné, ils seront remplacés par M. Claude BONNAFOUS, Maurice CHAINE, Régis JAUFRET, Louis RAFFIN.
Malgré peu de manifestations cette année sera bénéficiaire de 1555 Frs.
Suite au renouvellement de quelques administrateurs, des changements ont lieu. M Paul FABRE est élu Vice-Président et sera remplacé au poste de secrétaire par son fils M Louis Pierre FABRE

1970, Cette année le Club Taurin décide de présenter une grande fête provençale, dans le style de celle organisé en 1968
qui fut fâcheusement contrariée par le temps.
Ferrade en 1971
Cette fête se déroulera le 7 juin avec au programme, Messe dans les Arènes, défilé de Gardians, dépôt de gerbe au monument aux morts, apéritif concert, Banquet, Vachettes et le soir Grand bal avec l’orchestre Pol ALAIN.
La fête du Club n’a pas été satisfaisante, peu de monde n'ayant participé aux diverses animations et seulement quelques personnes étaient présentes au bal, suite à un différend avec les propriétaires du Bar des Arènes (Celui-ci ayant coupé l’éclairage des Arènes avant la fin du bal) beaucoup de discussions naissent au sujet de l’avenir du Club Taurin.
Le Club traverse une très importante crise, le bilan financier est déplorable avec un déficit de 3115 Fr, déficit dû essentiellement au fiasco de la fête, car nous n’avons organisé que quatre courses (dont deux très largement bénéficiaires) et une ferrade. Heureusement le Comité des Fêtes est venu, fort opportunément, renflouer les finances et la municipalité à alloué une subvention de 1000 Frs, ce qui permettra au Club de redémarrer l’année.
La commission ne cache pas son désappointement devant le manque d’aficion visible et regrettable de la population locale, et aussi des difficultés de compréhension entre le Club Taurin et le propriétaire des Arènes, beaucoup de membres sont prêts à renoncer mais après un vote il est décidé de continuer envers et contre tous les obstacles, d’’autant plus que les réserves sont de 7006.95 Frs.
Suite à la démission de M Yvon REYNAUD de son poste de trésorier, c’est M René FERRIER qui assumera cette fonction avec Régis JAUFFRET comme

1971,  Le programme sera revu à la baisse ; nous n’organiserons que trois courses, un quart de finale du trident d’OR le 14 juillet et une complète de Fabre MAILHAN et J LAFONT pour la fête votive. Une ferrade chez TARDIEU ESPELLY et un LOTO sera reprogrammé.
Pour laisser les membres assister aux courses, les guichetiers (Frères COSTE) étaient rémunérés ; dorénavant, les membres de la commission officieront à c
Encierro paluds 1972 800x538 1e poste.
Deux courses de taureaux emboulés seront ajoutées au programme ainsi qu’une Enciero, cela pour attirer un peu plus de monde le jour de la course du 17 aout.

1972.Le manadier Jean LAFONT offre au Club Taurin des PALUDS la tête naturalisée de PALUNEN, illustre cocardier de la manade.
La saison a été financièrement très satisfaisante avec un bénéfice de 3472 Fr dû en grande partie au Loto (1250 Fr).
Gilbert GRET et Pierre ROSTAGNO rejoignent la commission en remplacement de Paul FABRE décédé en cours d’année et Pierre CHAIX.
Temporada très calme avec un minimum de manifestations et seulement 3 courses : 14 juillet, trident d’Or ; 13 et 15 Aout pour la fête votive et une ferrade chez FABRE MAILHAN ainsi qu'un Loto.
Ppour ne pas dépasser un certain chiffre d'affaires,  volontairement  peu de spectacle ont été organisés cette année afin de ne plus être assujetti à la TVA sur le bénéfice brut.
A partir de l’année suivante, nous serons donc au forfait, ce qui sera beaucoup plus avantageux.
Le club Taurin adhère à L’ AJAC (Association des jeunes aficionados camarguais) dont Gérard FAUQUE est le Vice-Président.

1973, Messieurs Denis DAVID et Gilbert ENGLAN viennent renforcer le conseil d’administration du Club.5 courses sont prévues cette année, le 14 juillet, le 29 juillet la coupe de L’ AJAC avec 6 manades et 3 pour la fête votive avec les royales des manades Fabre MAILHAN, Jean LAFONT et Régis CHAUVET.
Les arènes doivent impérativement être remises en état car elles se trouvent dans un délabrement avancé, les membres du club s’attèleront à la tâche.
Les frères DOULOUD ont loué les Arènes à M. DAUMAS pour organiser une course le 11 novembre avec comme têtes d’affiche les frs SIMEON,
Jacky simeon les paluds novembre 1974
nouvelles coqueluches du Gard et de l’Hérault, n’ayant aucun pouvoir sur l’utilisation des Arènes, nous demandons seulement qu’il soit signalé que nous n’en sommes pas l’organisateur.
M André DELEGUE nouvel Adjoint spécial pour notre hameau, est désigné à la majorité des voix Président d’Honneur du Club, il rejoint donc René AJOUC à ce poste honorifique.

1974, 3 nouveaux membres rejoignent notre petite famille, il s’agit de M. Alain DEVILLE, Guy GIRARD et Agnel BONO.
Année charnière pour le club, après 15 années comme président, Francis CHAINE donne sa démission. Les raisons qui ont certainement dicté l’attitude de notre président trouvent leur source dans une certaine nonchalance des membres du conseil d’administration et de certaines personnes qui préfèrent la critique à l’action.
Après plusieurs tours de scrutin et de palabre sans fin, Gérard FAUQUE est élu Président, Francis CHAINE Vice-Président.

Louis Pierre FABRE secrétaire, René FERRIER trésorier.
Successivement plusieurs membres du bureau démissionnent, M. Pierre ROSTAGNO, Gilbert ENGLAN et Georges GONFOND.

Des problèmes d’imposition se posent dorénavant à tous les clubs taurins, il faudra impérativement se faire remettre une facture
pour tous les achats, la TVA étant déductible lors du calcul de notre impôt.
De nombreux aménagement doivent être entrepris par les bénévoles du Club dans les Arènes : construction d’une dalle à l’entrée
des arènes en remplacement de l’avancée en bois, changement de la presque totalité des barrières et marchepieds, remplacement des poteaux bois PTT des barres serrées par des tubes, réfection des poteaux d’entrée supportant le portail.
Quatre courses seront organisées : le 14 juillet, trois pour la fête votive, une ferrade chez ESPELLY. Le loto aura lieu comme depuis quelques années le 25 Décembre à 18 Hrs, en outre une soirée avec lunch sera organisée en novembre pour fêter Régis CHAUVET vainqueur du Trident d’Or.
M. GINOUX manadier de Chateaurenard désire utiliser les arènes à des fins personnelles, le club réaffirme son opposition à une telle entreprise.
Des personnes étrangères au Club Taurin désirent organiser une course dans les arènes le 11 novembre, cette course devrait permettre aux frères SIMEON, nouvelles idoles des pistes du Languedoc de revenir en Provence ; les taureaux seront des manades CHAUVET et LAURENT.
Pour ne pas rééditer le fiasco de la course de l’année dernière qui avait été très mal organisée, nous décidons de prendre la course à notre compte et prélever un bénéfice symbolique de 1%.
De très nombreuses réunions se sont déroulées ce qui prouve le dynamisme du club. Le bilan financier est très avantageux et laisse entrevoir un avenir des plus souriants.

 

Le conseil d'administration du Club Taurin en 1974.

Conseil d administration du club taurin 1975

M. Gérard FAUQUE  élu président en 1974.

Gerard fauque 3

Périclés J Lafont sur J P Dureau.Pericles j lafont j p dureau 15 aout 1975 ph m galibert

1975, Suite à une précédente saison très positive, le président FAUQUE propose de remettre au goût du jour la fête du club taurin, celle-ci se déroulerait les 7 et 8 juin avec un grand concours de manades, Chauvet, Mailhan et le lendemain une Aïoli monstre.
La ferrade annuelle se déroulera à la Manade RIBAUD à Beauchamp.
Un petit problème se pose cette année car suite à la défection d’un orchestre, la municipalité voudrait modifier la date de la fête votive mais les taureaux et raseteurs étant déjà retenus nous décidons de ne pas changer les dates.
Vu l’orientation nouvelle prise par le trophée des AS visant à mettre hors circuit certaines pistes, ces arènes délaissées décident de créer une nouvelle compétition qui portera le nom de Trophée de l’Aficion.
De gros travaux sont maintenant inévitables dans nos arènes, les gradins côté EST menacent de s’écrouler, les piliers dont certains sont en bois (récupération des décombres de l’hôpital de Tarascon détruit pendant la dernière guerre) sont pourris et la dalle s’incline dangereusement, il faut donc tout restaurer avec des piliers en béton soutenu par des IPN.
Cinq courses seront organisées avec confiance aux manades traditionnelles (R. Chauvet, F Mailhan, A Espelly, J Lafont + ¼ de finale du trident d’or) quelques courses de taureaux emboulés, une ferrade chez G Ribaud, un loto le 25 décembre.
En cette fin d’année Gérard FAUQUE est élu vice-président du Trophée de L’Aficion, tandis que Francis CHAINE, bien que membre fondateur du Trophée des AS avec Marius GARDIOL et Paul LAURENT démissionne de cette institution.
Le Bilan financier laisse apparaitre des résultats très confortables, l’optimisme est de rigueur car la fréquentation des manifestations organisées par notre société est en nette augmentation, une année à marquer d’une pierre blanche.

1976, La course camarguaise vient d’être reconnue comme sport, ce nouveau statuts devrai amener une diminution notable du taux de la TVA, les raseteurs devenus « sportifs » auront une situation plus régulière.
Pour pouvoir organiser un nombre plus important de manifestations sans tomber dans une imposition trop lourde ( Seules cinq courses sont exonérées de taxes par l'organisateur) le bureau étudie depuis quelques temps à créer un club de «  jeunes » à l’intérieur du Club Taurin.
Le danger est de se retrouver avec deux clubs rivaux car si des divergences apparaissent dans le futur, ce projet sera abandonné.
En ce mois de mars une grave crise va secouer notre club, pour des raisons personnelles notre président Gérard FAUQUE a par lettre donné sa démission, le trésorier René FERRIER a lui aussi demandé d’être relevé de ses fonctions.
Une grande partie du Club sera affectée par cette crise, les 2 années de présidence à la direction de notre société ayant été totalement positive tant localement qu’en relation avec le monde taurin.
Maintenant il importe que le Club taurin continue et un nouveau bureau est élu :
Assemblee generale du club taurin en 1976 800x528 1
Président, Francis CHAINE  - Vice-Président Agnel BONO, Trésorier Régis JAUFFRET
trésorier Adjoint, Alain DEVILLE  Secrétaire Louis Pierre FABRE Secrétaire Adjoint Guy GIRARD.
Des aficionados vont venir renforcer nos rangs en tant que stagiaires : Jean Louis RAFFIN, Christian GRET, Guy FILLIOL,
Lilian TRIADON, Roger PAULEAU et Philippe GONFOND. 
Le programme de cette temporada sera presque identique à la saison passée, cinq courses en pointes avec en plus la manade Georges RIBAUD qui viendra en concours de manades le 30 mai pour la fête du Club, ¼ de finale du T/O, et les trois manades habituées.
L’Aïoli sera maintenu ainsi que le loto de Noël. Une innovation, le club taurin désire pour la fête votive organiser dans les arènes un spectacle provençal. C’est la troupe du Mistral de Maillane qui viendra interpréter L’ARLATENCO.
Le 11 novembre tous les membres du Club Taurin sont invités à l’inauguration de la nouvelle Mairie Annexe.
Les pompiers de NOVES nous assurent bénévolement le service ambulancier, pour les remercier 200 Frs seront versés dans la caisse des sapeurs-pompiers.
Les résultats financiers de cette saison sont sans équivoques et montrent la bonne santé de notre société.

1977, Renforcés par de nombreux jeunes, le club taurin voudra passer un cap et devenir une place incontournable dans le monde taurin,  l’organisation des manifestations devra donc être plus ambitieuse, mais pour cela la réfection des arènes sera obligatoire si nous voulons recevoir et satisfaire notre public. Tous les bancs devront être changés (briques et planches) et il faudra trouver une solution plus élégante pour la fixation des planches des barrières. Un artisan des Paluds propose une solution pour maintenir les barrières sur les poteaux.
Les portes du toril devront être toutes remplacées.
Sept courses prévues sont cette année , avec 2 nouveautés :  la finale du Trident d’or le 1er dimanche de Septembre et la création d’un Trophée local qui aura pour nom « Trophée de la St Roch ». Ce trophée sera doté de 4 prix : 2 pour les raseteurs et 2 pour les taureaux soit meilleur taureau de la saison et meilleur taureau de la finale.
Pour financer la dotation nous feront appel à la générosité des commerçants et solliciteront une subvention à la mairie.
M Gérard MILESI, propriétaire des arènes émet le vœu que le club taurin installe l’éclairage dans les arènes, le club taurin n’organisant plus de courses de vachettes en nocturne et l’entretien étant très onéreux nous refusons cette proposition.
En complément des courses le club organise une ferrade chez Régis CHAUVET au Mas de Pernes, une soirée provençale avec la troupe du Mistral, le traditionnel loto de Noël et une sortie bistournage à la manade Fabre MAILHAN.
La saison est réussie avec du monde sur les étagères et un résultat financier équilibré malgré les dépenses pour l’amélioration des arènes et le changement de notre sonorisation.
Point noir le décès de notre ancien Vice-président Joseph CALLET et la démission de Philippe GONFOND.

e revenir le public sur nos gradins.

Marcellin Chauvet J P Dureau
14/08/1977

Marcellin chauvet dureau 14 08 77

1 er Finale Trophée St Roch
1 J P Dureau -2  P Castro - 3 B Porras

1977 st roch

Moulésien R Chauvet G Rado
16/08/1977

Moulesien r chauvet georges rado 16 08 1977

1978, Encore du travail à faire dans les Arènes, outre la réfection des portes et des burladeros, nous décidons de construire un vestiaire pour les raseteurs derrière la présidence.
Les manifestations habituelles seront mises sur pied, avec 6 courses en pointes et 6 de taureaux emboulés.
La 2eme finale du trophée St Roch se déroulera dorénavant le 1er dimanche de septembre, cette date n’ayant pas de concurrence dans notre secteur.
Au mois d’Août, la troupe « Un Rayon de Soleil » de Cabannes présentera un spectacle provençal.
La ferrade annuelle se déroulera chez Georges RIBAUD et, pour finir le traditionnel loto de Noel.
Le matériel utilisé pour les Duplex des lotos par diverses sociétés est très souvent détérioré, chaque société prendra à sa charge le remboursement d’un amplificateur, et dorénavant M. Aime RAFFIN prendra en charge l’installation, le réglage et l’entretien moyennant défraiement. 
Encore une année favorable financièrement, mais petit bémol, le manque d’enthousiasme des Palunais et de certains membres du bureau.
Gilbert RAMOS nous rejoint et Alain DEVILLE donne sa démission, un projet qui lui tient énormément à cœur l’empêchant d’être disponible pour le club taurin.

Le Conseil d'administration en 1978.

Bureau du club taurin 1979

En Bas: Aimé RAFFIN, Roger PAULEAU, Gismondo BONACA, Marius TRIADON, Gilbert GRET, Régis JAUFFRET, Emile SALADIN, Aimé GRET, Louis Pierre FABRE.
En Haut: Guy GIRARD, Denis DAVID, Christian VERNET, Françis CHAINE, Agnel BONO, Jean Louis RAFFIN, Christian GRET, Gilbert RAMOS, Lilian TRIADON.

1979, Une nouvelle temporada s’ouvre, le programme va cette année être encore plus ambitieux, avec pas moins de huit courses en pointe, avec en outre la coupe des espoirs du Trident d’Or, la 3 eme finale du Trophée St Roch   et surtout l’organisation du 34 eme congrès de la course camarguaise.
Enormément de travail nous attend pour cette journée qui devra rester inoubliable.
 Un programme relatant l’histoire taurine de notre club  sera édité. La réunion du congrès se déroulera dans la salle de cinéma du Caf é du Siècle ; le banquet qui devrait réunir 400 convives se tiendra dans un hangar chez BONO, et bien sûr, l’après midi dans les Arènes, un super concours de 7 Manades avec en jeu la coupe fédérale Louis Lacroix. Musique, Gardians et Arlésiennes seront de la partie.
Ce dimanche 4 Mars se devait d’être un congrès inoubliable et il le fut, depuis quelques temps, il existe un désaccord important entre raseteurs et manadiers, ces derniers voulant limiter le nombre de tenues blanches lors des courses de taureaux jeunes, ce qui n’est pas du goût des raseteurs ; certains membres du syndicat des manadiers dont le président est Marcel MAILHAN décident de faire grève pour cette journée du 4 Mars.
Une grève dans ce petit monde taurin ne s’était jamais produite et les Paluds allaient en subir les conséquences.
Malgré tout, l’apéritif eu lieu, le banquet fort de 400 convives se déroula normalement jusqu’à 15 hrs.  Une rumeur venant de St GILLES (ou devait se dérouler une autre course) nous apprend que les deux manadiers pressentis ne faisaient pas grève et que la course allait se dérouler. Un grand nombre de membres du club taurin et de congressistes décidèrent donc de se rendre à St Gilles pour manifester leur indignation.
Cette décision ne fit pas l’unanimité au sein du bureau et provoquera par la suite de vives discussions.
Les membres du Club restés aux Paluds rassemblaient fanfare et groupes et, sans taureaux, terminaient l'après-midi avec les congressistes restants.
Le Club Taurin ayant eu un manque à gagner important du fait de l’annulation de la course, Le manadier Marcel MAILHAN offre pour le 25 Mars sa Super Royale avec RAMI et consort.
Nouveau problème, alors que nous adhérons depuis fort longtemps au Trophée de L’Aficion et que nous organisons et cotisons cette année pour 7 courses, les dirigeants de ce trophée ont décidé d’organiser à MOURIES leur propre finale et cela le même jour que nous.
Le décalage de leur finale nous portera inévitablement préjudice.
Bureau st roch 1980
Cette année la nouvelle société « Confrérie De St ROCH » créée depuis quelques mois par Alain DEVILLE et composée en majorité
de personnes issues du Club Taurin désire organiser leur journée en prélude à notre finale.
Pour les aider financièrement, nous décidons de leur laisser la tournée des commerçants, tournée qui nous permettait de financer
les prix du Trophée St ROCH. A nous maintenant de trouver d’autres sponsors ; la confrérie offrira une coupe et un prix au meilleur animateur.
Pour ses 20 ans à la tête du Club Taurin un cadeau sera remis à Francis CHAINE lors de la remise des prix.
Hervé et Martine RAFFIN deviennent propriétaires du Bar des Arènes.
Enciero pour la fête, Ferrade à la manade PASTRE, bistournage chez Fabre MAILHAN, et pour finir, le loto de Noel complète une année fastueuse mais qui ne fut pas la plus tranquille.

Album photo 301959/1979

 


34 congres en 1979 art 3


34 congres en 1979 art 6

Fete votive 1979
Fete votive aout 1979

1er Charette St Roch 02/09/79
1 er charette de la st roch 800x557

1er Charette St Roch 02/09/79
1 er charette de st roch 1981

1980, D’importants travaux doivent être exécutés dans les arènes, pour la sécurité des raseteurs et des taureaux, les travettes en bois, véritable piège pour nos cocardiers, seront remplacées par des tubes métalliques de 60 comme dans les arènes de Lunel.
Plusieurs samedis seront nécessaires aux bénévoles du Club pour réaliser ces travaux.
Neuf Courses en pointes, deux courses de promotion (courses de taureaux jeunes sans nom ou les raseteurs seront en nombre limité) prévues pour la fête votive et le samedi de notre finale, ferrade, loto et bistournage seront organisés cette année.
Francis CHAINE ayant été élu à la présidence du Comité du Trident d’Or, des commissions seront nommées pour redistribuer les responsabilités, le vice-président et quelques jeunes s’occuperont de monter les programmes des courses.
Seules les deux courses de la fête votive sont excédentaires. A nous de voir quels changements nous devrons apporter pour
faire revenir le public sur nos gradins.

1981, sera l’année du 50 eme anniversaire de la création du Club et à cette occasion, nous nous devons d’innover pour le fêter dignement.
Pour cela huit courses sont programmées avec majoritairement les manades R CHAUVET et F MAILHAN. La manade J. LAFONT ne nous proposant pas un lot d
Adieu au paluds de j p dureau 06 09 1982e taureaux intéressant restera dans ses prés au Cailar. Pour la fête deux grandes Royales, un concours de six manades le lundi, et rajeunissement de l’équipe de raseteurs sont prévus.
Innovation pour la ferrade qui se déroulera chez R CHAUVET mais aux Orgonens. Pour cela il sera aménagé un plan de Charrettes (avec des camions) et le bétail sera amené depuis le Mas de Cadenet.
Une plaque du cinquantenaire relatant la création du club sera dévoilée à l’entrée des Arènes.
Invitation au concours de manade de la fête de toutes les personnes du 3eme âge et création d’un Diplôme d’Honneur du Club, fabriqué et décoré par le peintre Jean MARIGNAN et qui sera offert aux personnes ayant œuvré au sein du Club.
Suite à la demande d’un grand nombre d’aficionas, nous décidons de créer des places numérotées.
Pour la finale de la St Roch nous honorerons Jean Paul DUREAU pour ses adieu à la piste des PALUDS.

De nouvelles contraintes pour notre club se profilent, les raseteurs demandant la présence d’un docteur pendant les courses (un service infirmier était suffisant), la TVA passant de 7 % à 17,6 %. Un calendrier des courses devrait voir le jour.
Les nouveaux venus dans notre société devront faire l’objet d’une période probatoire de 1 an avant d’être titulaires, cela suite à l’attitude désinvolte de certains. Patrick VERNET rejoint notre société
Le bilan de la temporada s’avère équilibré.

1982, Le Club taurin poursuit son chemin, sans excès mais avec sérénité, huit courses cornes nues, deux de promotion, ferrade à la manade G RIBAUD et loto plus quelques sorties festives.
La Maison PERNOD, partenaire de notre société depuis quelques années, nous invite à visiter son usine de Marseille,
Marin ribaud f deslys 16 05 1982
puis nous offrira la bouillabaisse dans un restaurant de CASSIS.
Une sortie en car est organisée au carnaval de Nice. Ouvert à tous le car sera vite complet et pour finir un cochon sera
dégusté au Petit BADON chez M.MAILHAN.
Pour aider le Football Club Palunais nous offrons un lot de maillots.
Malgré le succès de certaines courses, le résultat financier est déficitaire, dû principalement aux courses du Trident d’Or et d’avant saison.

1983, sera l’année de mise aux normes des barrières, celle-ci disposant de marchepied trop étroit (5 cm) et de planches vissées doivent être entièrement refaites.
Tout sera enlevé et nous mettrons en place des IPN avec des gorges pour glisser les planches, fastueux travail pour les bénévoles mais les finances du club ne permettent pas de prendre un artisan.
Taille des platanes et réfection de la piste avec du sable s'imposent.
Les vestiaires construits depuis peu derrière la présidence seront équipés de deux douches.
La Sono étant vétuste (plus de 20 ans) sera remplacée.
Des autocollants (aux Paluds de Noves on aime les taureaux) seront imprimés.
Coté bious, neuf courses sont prévues au programme avec une nouvelle date le 8 Mai, cette journée étant devenue jour férié depuis 1982.
L'organisation de la coupe des Chroniqueurs Taurins avec un concours de sept manades est programmé pour le fête votive ; le 1er Novembre sera le jubilé F. Chaine pour ses 25 ans au service du club avec un concours de trois Manades.
Les pâturages de la manade RAYNAUD ayant été anéantis par un petit raz de marée, nous décidons de faire un don pécuniaire.
Michel BELTRANDO, après avoir été président du comité des fêtes pendant 6 ans et nommé adjoint Spécial, supporter inconditionnel du Club Taurin et aficionas averti, sera nommé Président d’Honneur de notre société.
 Le résultat financier et très déficitaire, dû surtout au fiasco du 8 Mai, du concours de 7 manades et aux travaux obligatoires réalisés dans les arènes.

Matelot F Mailhan S. DENIS
Matelot f mailhan s denis 1983

Patrick Simeon
P simeon animateur st roch 1983

Jubilé F. Chaine
Jubile f chaine 1985

1984, Les raseteurs souhaiteraient disposer d’une infirmerie dans les arènes. Les finances ne le permettant pas, nous attendrons des jours meilleurs.
Onze courses sont aux programme, dont trois du Trident d’Or, avec peu de piste candidates. Francis étant président de cette institution, nous sommes contraints de les organiser.
La ferrade aura de nouveau lieu aux «Orgonens ».
La salle de l’amitié (réalisée par les bénévoles des sociétés et du village) étant maintenant achevée, la municipalité nous demande de participer à l’équipement ; une somme substantielle sera allouée.
Justin LAUGIER, Fernand GENIS, Paul FABRE, Louis RAFFIN, anciens membres du club taurin nous ont quittés.
Les comptes sont positifs, de quoi donner un peu de baume au cœur à notre trésorier.

Album photo 301980/1984

Présidence en 1984
Presidence en 1986

Finale St Roch en 1985
Finale st roch 1985

1985, les années se suivent et se ressemblent. Dix courses sont programmées dont trois du Trident d’or. Pour la finale St Roch, un 7eme taureau de la Manade LA GALERE sera ajouté. Ferrades, sorties en Manades rythment la vie du club taurin.
Peu d’aficionas prennent la carte du club (20), de nombreux membres du bureau ne participent plus aux manifestations, lassitude ou désintéressement à la vie associative locale, bien dommage pour notre société qui est une des seule au hameau à maintenir de nombreuses manifestations.

1986, douze courses sont au programme ; innovation avec l’organisation de la coupe des manadiers du Trident d’Or (7 manades) et un concours de 2 manades la veille de la finale de la St ROCH.
Suite à son succès grandissant, la ferrade aux « Orgonens » sera reconduite.
Des cartes programmes de la saison seront imprimées et distribuées à tous les afficionados.
Un lunch sera organisé en début de saison pour remercier tous ceux qui aident notre société.

Ferrade au orgonnens en 1987

Dino f mailhan h ferrand 07 09 1986

Finale st roch 1986

1987, L’installation d’une infirmerie est désormais obligatoire, elle sera positionnée à l’endroit des anciennes loges du Casino.
Douze courses sont au programme, aïoli pour le 14 juillet, ferrade en Camargue avec pour le trajet la mise à disposition d’un car,
Mars finale st roch 06 09 1987
Loto de Noel et repas entre les membres du club.
Pour la fête votive, la première Abrivado sera organisée dans notre hameau, financée par le comité des fêtes et organisée par le club.
Maurice GIRAUD entre au Conseil d’administration du Club.
Malgré ou à cause du nombre important de courses, le résultat financier est décevant.

1988, onze courses sont au programme, avec pour la fête votive le Jubilé de notre ami Serge DENIS, ferrade chez Daniel DIDELOT à Bellegarde, qui n’a rassemblé qu’une très faible assistance et organisation d’une sortie en car à la fête du Mimosa à Menton.
Malgré cela, problème récurrent, les habitants de notre hameau se déplacent peu pour assister à nos manifestations, de même pour une majorité des membres du bureau.

1989, Après avoir démissionné de la présidence du Trident D’Or, et après 27 ans passé à la direction du Club Taurin, la lassitude et le manque d’envie se faisant sentir, Francis CHAINE désirerait prendre du recul.
Agnel BONO vice-président assurera l’intérim pour une année d’essai.
De plus notre président, propriétaire des murs (Bar et Arènes) voulant se séparer de ce bien, ne voudrait pas être juge et partie dans cette future négociation ; il s’avère que pour son intérêt, il sera amené à prendre des décisions qui ne seront pas du goût de tous.  
Douze courses, et une équipe de raseteurs rajeunis sont au programme, peut-être la solution pour redynamiser nos arènes.
Le Bar des Arènes, désirant installer un dépôt de presse dans notre salle de réunion, nous demandons à la Mairie de pouvoir occuper le rez de chaussée de la maison PELEGRIN située place de la révolution.
Les ferrades organisées dans les manades éloignées ne faisant plus recettes, nous décidons de les organiser à la manade GROS à St REMY.
Le changement complet de la sonorisation est entrepris.
Pour remercier le public trés nombreux cette annéee nous decidons d'offrir gratuitement  la course de protection du mois d'octobre à tous les afficionas.
Bilan financier légèrement déficitaire et Guy GIRARD quittant le village c’est Jeannot TRESSENS qui le remplacera.
Agnel BONO devient le 5 eme président du Club Taurin.

Album photo 301985/1989

 

De 1989 a 1999

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

HERVE JMarc
  • 1. HERVE JMarc | 29/03/2016
Superbe Agnel, l'emplacement textes et photos. Travail de pro. Bravo !!!
Agnel
  • 2. Agnel | 05/04/2016
Merci à toi pour la correction des textes.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 02/06/2016